Savannakhet

Tháng Bảy 6, 2017

Au bord du Mékong, Savannakhet est la capitale de la province du même nom. Elle est située à 500 km au sud de Vientiane sur la route de Paksé. La province dite aussi « Khouèng Savannakhèt » est donc située entre la province de Khamouane au nord et celle de Saravane au sud. Le Mékong la délimite à l’ouest faisant office de frontière avec ce pays. A l’est, c’est une chaîne montagneuse appelée chaîne annamitique qui la délimite avec le Vietnam.

Savannakhet est la seconde ville du pays bien qu’assez peu peuplée d’environ 125 000 habitants. C’est le chef-lieu de la province, la plus peuplée du pays avec une population estimée à près de 830 000 habitants se répartissant à travers 15 districts.

La ville a été construite à la fin du 19ème siècle (1894) par les Français. Bien que moins active que pendant ce siècle, elle reste aujourd’hui un centre économique actif au sud du Laos compte-tenu de sa situation géographique à la frontière du géant voisin la Thaïlande et située également sur la route Est en direction de Da Nang au Vietnam. Un pont la relie à Mukdahan en Thaïlande. Ce pont construit en 2006 grâce à un financement international, s’inscrit dans le vaste projet de liaison transversale entre Yangoon et Ho Chi Minh.

Comme beaucoup de villes laotiennes, elle abrite plusieurs ethnies mais aussi des Thais, des vietnamiens ou des chinois. Bien que son attrait touristique ne soit pas si fort que d’autres villes comme Vientiane ou Paksé, elle n’est pas dénuée de charme avec son vieux quartier colonial. On pourra y découvrir un beau temple bouddhique du 15ème siècle, le Vat Sayaphoum, un temple chinois, une mosquée et même une église catholique ! Enfin, pour ceux qui s’intéressent à la préhistoire de la région, le petit musée des dinosaures leurs ouvrira ses portes. A noter que ce musée fut construit avec l’aide du Muséum national d’histoire naturelle de Paris.